Péripéties du week-end…

Samedi matin, j’étais excitée comme une puce en attendant l’arrivée de

Galaxy note - 1Galaxy note - 3 Galaxy note - 4Galaxy note - 2

annoncée par DHL ce jour-là ! Evidemment, comme tout appareil de ce type, il a d’abord fallu charger la batterie avant de pouvoir jouer avec… J’en ai donc profiter pour aller acheter des aiguilles pour ma machine-à-coudre.

La batterie n’est pas encore pleine, un peu de patience… Je change donc l’aiguille de la MAC et me remets à la pochette à écouteurs n°2.

Le fil du haut n’arrête pas de casser… Je joue sur la tension du fil, je replace plusieurs fois l’aiguille… Ca casse toujours… Aïe, nouvelle aiguille cassée…

Batterie pleine ! Raz-le-bol de la machine, je fais une pause et paramètre mon nouveau jouet. Installation des applis indispensables, découvertes de nouvelles…

Je me dis que j’ai peut-être une épaisseur de tissu trop importante (2 couches + la fermeture éclair). Je change donc d’aiguille. Ca casse encore…

Je recommence avec des tissus beaucoup plus fins, mais je ne comprends, je n’ai eu aucun problème pour la première pochette… Ca casse toujours, fil ET aiguille… Coup de gueule ! je jette la 3e tentative (tissus irrécupérables) et je finis la seconde à la main me disant que c’est peut-être à cause de la fermeture éclair…

Pochette pour écouteurs 2

 

Je poursuis avec quelque chose qui ne nécessite pas la MAC : une guide d’ourlet (tuto de Christelle Beneytout, trouvé via Petit Citron).

guide-couture

 

Nouveau projet samedi après-midi qui devait être rapide : The perfect road trip pillow. Je coupe le tissu en faisant bien attention, repassage et « encollage », et là je me plante : je couds la partie centrale en oubliant que je voulais retourner le tissu ! Qu’à cela ne tienne, les tissus sont réversibles, ce n’est pas donc pas une catastrophe. Je poserai un biais pour cacher les coutures… Le défi du jour puisque ce sera mon premier ! La galère pour coudre le tissu : le fil casse toujours…

J’arrive toutefois à faire le tour, rajoute le rembourrage, coupe et plie mon biais (là sans aucun problème 🙂 ). Vient la pose de ce dernier. Un petit tour sur le net pour apprendre comment poser un biais dans un angle. J’épingle. Bon, maintenant, c’est à la machine de jouer… Impossible ! Le fil casse sans arrêt 🙁 j’ai beau tenté de jouer sur la tension du fil, sur la pression du pied, sur la vitesse, l’aiguille, le fil… Rien n’y fait ! J’opte donc pour l’option couture à la main.

ARGH ! AÏE !

Mais j’ai fini par y arriver et le résultat n’est pas trop horrible :

oreiller-voiture

 

Ce qui me donne un joli trio :

DSC_0003

 

Mais j’ai encore plein de choses à faire avec ma MAC donc il faut que je trouve une solution ! Nouvelle investigation sur le net et 2 pages pour m’aider : la première chez Petit Citron et, pour la seconde, une discussion sur le forum des Fées Tisseuses. Histoire d’être sûre que j’ai bien tout fait correctement, je ressors le manuel de ma MAC. Et je découvre que j’ai mis l’aiguille à l’envers et que j’enfile la canette à l’envers depuis toujours… J’ai tout modifié. Il ne me reste plus qu’à tester… Si ça fonctionne, j’essaierai de refaire une pochette pour écouteurs dans les tissus du trio…

Pour un week-end qui avait si bien commencé, je me suis arraché par la suite !! Et vous, quel est votre plus mauvais souvenir avec votre machine-à-coudre ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire